Hydro 21 est une association qui fédère les compétences des acteurs des territoires alpins en hydraulique et hydroélectricité. Le but des colloques « Focus Hydro », la 11ème édition cette année, est de promouvoir l’hydroélectricité et ses multiples facettes. En l’occurrence, nous aborderons le 2 juillet le rôle structurant de l’hydroélectricité dans le développement économique et l’aménagement de nos territoires.

Cette thématique est ressortie dans l’enquête en ligne conduite en 2020 pour recueillir les centres d’intérêt de nos adhérents pour les prochaines manifestations. En effet, à l’heure de l’intégration de plus en plus massive des énergies renouvelables dans le mix électrique, il est important de faire mieux ressortir les bénéfices apportés par l’hydro dans le développement et l’économie de nos territoires.

Pour cette nouvelle édition, Hydro 21 a construit un partenariat avec deux entreprises historiques très implantées régionalement : EDF Hydro Alpes et Hydrocop. La communauté de communes « le Grésivaudan » s’est naturellement associée à l’événement ainsi que nos partenaires « Invest in Grenoble Alpes » et Tenerrdis. Le colloque se déroule sur un site chargé de l’histoire de la houille blanche, l’Espace Bergès, à Villard Bonnot (Isère) dans la vallée du Grésivaudan.

A l’heure du développement massif des énergies renouvelables, on peut mesurer à quel point il est difficile d’implanter de nouveaux moyens de production d’énergie ou de lignes de transport d’électricité. Cette difficulté révèle bien une des forces de la production hydroélectrique, technologie très bien intégrée dans son environnement.

En outre, elle contribue à développer le tourisme, les sports, les loisirs, la navigation, la gestion de la ressource en eau, le patrimoine… Etc. Tous ces bénéfices seront pleinement illustrés au cours de ce colloque.

L’hydroélectricité appartient aussi au futur en innovant pour répondre aux nouveaux défis que constitue le pilotage flexible, sûr et réactif pour alimenter le réseau selon ses besoins. C’est aussi l’indispensable et premier moyen de stockage de l’électricité, via les stations de transfert d’énergie par pompage. Celui-ci peut être accru par l’aménagement dans nos territoires de certains sites existants à moindre coût économique et environnemental.

Ce colloque se déroulera dans les conditions sanitaires compatibles avec la Covid-19.

Bon colloque à tous !